Et si on parlait éducation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si on parlait éducation ?

Message  Guillaume le Dim 5 Mar - 13:57

Je dis ça pour ceux qui ont des enfants ou qui ont des amis qui ont des enfants ou pour ceux qui veulent des enfants et qui n'y ont pas encore réfléchis, ou encore pour ceux qui se posent des questions voir même ceux qui cherchent un boulot avec des gosses.
Pour les autres, je vous invite à lire quand même, si vous ne connaissez pas ça peut vous intéresser.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis prof, plutôt intéressé par les questions pédagogiques, j'ai fais parti d'un projet expérimental, j'en monte un second actuellement. En bref, j'essaie de trouver une solution pour mieux scolariser nos petits monstres et redorer l'image de l'éducation nationale.
Pourquoi ? Car le système scolaire français est un gros échec. (c'est mon jugement de valeur qui peut ne pas être partagé par d'autres, je suis prêt à en débattre Smile )

Pourquoi cet échec ?
Car on a l'obsession du contrôle. On veut contrôler le groupe classe, on veut contrôler les connaissances, les progressions, les enseignants, bref, on veut tout contrôler afin de faire des beaux élèves bien uniformes, alors qu'il n'y pas plus différent que 2 élèves. On accepte cette constante macabre d'élèves qui sont en échec quoi qu'on en fasse et on se focalise sur les réussites.
Au final, on apprend surtout à nos élèves la soumission, apprendre  à fermer sa gueule quand il est trop largué ou quand il s'ennuit. On lui apprend à bien rentrer dans le moule et faire les choses comme les autres, sans originalité.
Les politiques affirment qu'il faut redonner de l'autorité à l'enseignant, en lui donnant encore plus le pouvoir de contrôle, donc de destruction.

Bref, le système scolaire casse plus qu'il ne fait grandir, et ça n'est pas prêt de changer si on les laisse faire. Je vois des jeunes qui arrivent à l'école pleins de questions qui perdent tout intérêt pour la connaissance et finissent par se mettre en rejet scolaire.
Je vois des enseignants qui rentrent dans le métier avec des étoiles dans les yeux et pleins de bonne volonté et qui ressortent de là écoeuré pour beaucoup (certains en moins d'un an), dans le rejet des jeunes, ayant perdu toute la flamme qui les habitait.

Demandez vous pourquoi personne veut plus enseigner ? Pourquoi il y a autant de problème dans les salles de classes ? Pourquoi on est aussi mauvais aux tests PISA ? Avez vous préféré les vacances (ne rien faire) à l'école (apprendre) ?

C'est pour ça que je me suis intéressé à des approches alternatives. Et la scolarisation prochaine de mon fils a encore fait accéléré les choses. Je ne le vois pas aller obéïr à l'autre folle de dictatrice ou l'autre taré fasciste qui rêve de faire des cartons sur des élèves (je n'invente pas ces personnages). Il me fallait une solution pour sortir tous ces jeunes de cette merde, pour leur permettre de devenir libre, créatif, autonome.

Et cette solution, elle existe. Elle existe même depuis les années 50: L'école démocratique (ou sudbury school pour les anglophones)
Le principe:
https://www.youtube.com/embed/Mi59UJYV9jU
https://www.youtube.com/watch?v=pexyd4qXShk
Vite fait, le principe est de croire en la capacité naturelle aux enfants à apprendre et  à laisser apprendre ce qu'ils veulent à leur rythme. Même si ça n'a rien de professionnel, de scolaire ou estampillé "éducation nationale". Même si c'est rien faire.
J'ai eut quelques réticences au début, mais plus je renseigne plus je suis persuadé que c'est l'école du futur.

Alors oui, celle de paris (l'école dynamique) est chère, mais celle de quimper est à 150€/mois et a une vraie volonté de partage. Elle serait publique, ce serait gratuit.
Cette alternative existerait dans le public, je pourrais monter une école à côté de chez moi pour tous les enfants de 3 à 19 ans du coin. Plus de conflit, plus de devoirs du soir, une plus grande de proximité et liberté des horaires. L'école dont je pouvais rêver.
Et je le précise ici, ce n'est pas une simple expérimentation, c'est un vrai système éducatif qui a fait ses preuves, soutenu par pas mal de recherches en sciences cognitives.

Alors, avec ma femme, nous avons le projet de monter une école de ce type vers chez nous et si ça vous intéresse, il existe des organismes qui sont prêt à vous aider gratuitement à monter votre école démocratique. Pour cela, il vous suffit d'avoir le bac et environ 25 ans. Pas la peine de passer un concours, de partir 10 ans à paris et de faire une dépression. Non, je vous épargne ça.
Si ça vous intéresse, je suis prêt à héberger des personnes désireuses d'aller se former ou observer ce qu'il se passe dans l'école démocratique de quimper: http://lecarrelibre.fr

Et je vous mets quelques liens d'organismes qui peuvent vous aider:
http://lessemeursdecole.com
https://www.colibris-lemouvement.org/passer-a-laction/creer-son-projet/creer-un-lieu-deducation-alternatif
http://creer-son-ecole.com

Le meilleur moyen de faire évoluer l'éducation nationale, c'est de lui imposer un choix citoyen.

Guillaume

Messages : 181
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : Au bout de la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum