Les influences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les influences

Message  Willy le Mar 11 Oct - 14:36

OdysseY [3.0] est un GN traversé par plusieurs influences. Résolument accès sur un univers inspiré par les classiques de l'anticipation et la SF, nous utilisons aussi les codes du cyberpunk et d'autres styles qui nous plaisent et nous inspire. Afin d'illustrer cela, et de présenter comment nous, nous voyons ces différents styles qui composent le jeu, nous vous proposons ce sujet.

Cela vous servira également de support pour imaginer le look des concept de personnage qui vous seront proposés. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les faire parvenir par mail à centballesetunmars@hotmail.fr ou sur le sujet suivant : Des questions?


Dernière édition par Willy le Lun 17 Oct - 16:17, édité 1 fois

_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Cyberpunk

Message  Willy le Mar 11 Oct - 14:48

Wikipédia a écrit:Le cyberpunk (association des mots cybernétique et punk) est un genre de la science-fiction très apparenté à la dystopie et à la hard science-fiction. Il met souvent en scène un futur proche, avec une société technologiquement avancée (notamment pour les technologies de l'information et la cybernétique).
« Le courant cyberpunk provient d'un univers où le dingue d'informatique et le rocker se rejoignent, d'un bouillon de culture où les tortillements des chaînes génétiques s'imbriquent. »
— Bruce Sterling
Les mondes cyberpunks sont empreints de violence et de pessimisme ; ils sont souvent lugubres, parfois ironiquement grinçants; les personnages sont des antihéros désabusés, cyniques et cupides.

Les personnages empreints d’un style cyberpunk ont une personnalité sombre et décadente. Leurs costumes doivent faire ressortir cela, et être un méli-mélo de contemporain et de futurisme. L’aspect futuriste est majoritairement inspiré de la vision du futur des années 80, dans un style bien souvent surchargé où le cuir, le vinyle, les crêtes, et le fluo ont toute leur place. La technologie, les implants cybernétiques chromés ou les boulons qui dépassent du crane sont omniprésents dans ce style et le transhumanisme reste une question constante en toile de fond.

Quelques illustrations



Une musique



Un film



D'autres films : Johnny Mnemonic, Minority Report, Total Recall, Chappie, Blade Runner...


Un jeu video



Un animé



Dernière édition par Willy le Mar 11 Oct - 16:00, édité 3 fois

_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Corpo

Message  Willy le Mar 11 Oct - 15:46

Le style corpo n’en est pas vraiment un à part entière. Disons qu’il s’agit d’un sous genre du style Cyberpunk. Dans ces univers, les entreprises, appelées Corporations, ou aussi Méga-Corporations pour les plus importantes d’entre elles, ont pris une importance prédominante dans la société. La chute de la plupart des États Nations a laissé le champ libre aux Corporations pour s’ériger en superpuissances, instaurant leurs règles et leurs cultures dans leurs territoires.

Le style Corpo est donc devenu un véritable style de vie, adopté par des centaines de millions de personnes. C’est en quelque sorte le parangon du « paternalisme » comme modèle économique. Le paternalisme est une doctrine économique datant de la révolution industrielle et qui théorise l’intrusion de l’entreprise dans toute la sphère privée des travailleurs. L’agent travaillant pour la Corpo mange ce qu’elle lui fournit, dors dans le lit qu’elle lui loue, et s’habille avec les logos de cette dernière. Tout dans la vie de l’agent corporatiste est lié à la Corporation, y compris la monnaie qu’il utilise chaque jour pour ses dépenses.

Dans le style Cyberpunk, les Corporations ont toujours un plan derrière la tête. La quête du Capital n’a aucune fin, et la guerre économique est permanente.

Quelques illustrations



Une série
Attention : spoil alert



Une autre série


_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LES IMMERGÉS

Message  Willy le Lun 17 Oct - 16:44

Avec la brusque montée des eaux, une partie de l'humanité s'est retrouvée confronté à un style de vie nouveau, vivant sous le niveau de l'eau, dans des Archologies, des stations ou encore des Arches, sortes de grands sous-marin abritant des milliers de personnes. Bien sure, une partie de l'humanité s'est adapté à une surface dévastée, parcourue de vents radioactifs et de catastrophes météorologiques. Mais étrangement, les abimes des océans sont devenu un endroit où il faisait un relatif bon vivre.

Ces vies sous marines ont créées de nouveaux paradigmes, et une réelle façon de vivre et de survivre s'est mise en place. Atlantis a une main gagnante sur ce jeu, forte de ses mutants, de sa technologie et de tout un système pensé pour survivre aux fonds marins, mais les humains dans leur ensembles ont cherchés à s'adapter. C'est dans ce contexte que le Culte du Trident a vue le jour. Certains, dont bon nombre de mutants hybrides, ont même adopté un style vestimentaire lié à ces modes de vie. Vulgairement, on les appelle les Immergés.


Quelques illustrations



Un film



Un jeu de rôle
(Cliquez sur l'illustration pour accéder au site)


_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LES MILITAIRES

Message  Willy le Lun 17 Oct - 17:34

Les forces armées n'ont jamais été aussi nombreuses et variées. Chaque Corpo y va de son "service de sécurité", ayant bien souvent d'avantage des aires de forces armées que de gardiens d'immeubles. Les Corporations ou les groupes autonomes qui proposent des services de protection ou de "missions de terrain" sont également légion. Les derniers Etats Nations sont surarmés. Les pirates fleurissent aux quatre coins du globes.

Tout cela donne une espèce de maelstrom invraisemblable d'uniformes et de styles très variés, du plus strict et épuré au plus déjanté. Les équipements comme les formations sont d'une iniquité absolue, et la seule chose que tout ces groupes ont certainement en commun, c 'est la volonté de survivre un jour de plus.


Quelques illustrations



Un film



Une musique


_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LE BANDULU

Message  Willy le Lun 17 Oct - 20:46

Bandulu (prononcer Ban-Dou-Lou) est un terme argotique hérité de la Jamaïque du XXème siècle. Passé dans le langage courant au cours du XXIème siècle, il est porteur de deux sens, tout deux péjoratifs. Va-nu-pieds en est le premier, et servait à désigner originellement de petit délinquants vivant de menus larcins ou de la vente de contrefaçon. C'est par glissement qu'est né le second sens du terme Bandulu : la contrefaçon, ce qui est faux. Comprendre : ceux qui adoptaient le style rasta  sans en être d'authentiques aux yeux des rastas.

Les Bandulu, à la manière des punk ou des zef avant eux, ont fait de ces termes péjoratifs une fierté culturelle et se les sont appropriés. Érigeant le toc, le système D, la pauvreté et la délinquance en style de vie, les Bandulu ont également adopté une grande part de la culture rasta tout en la poussant dans une hétérodoxie qui n'est pas du goût des plus Roots.

Le mouvement a explosé dans les années 2080, touchant particulièrement les populations blanches et arabes du bassin méditerranéenne. La jeunesse vivant en marge des Archologies et des mouvements transcendantaux est animé par un esprit de contestation qui refuse la fuite dans le virtuel ou dans la religion, fuite opérée par la génération de de leurs parents. Ancrés dans le réel, mus par une farouche volonté hédoniste, les Bandulu souhaitent vivre Ici et Maintenant.

Musicalement, les Bandulu ont opéré une fusion entre la musique rasta et l'electro. Pour les Roots fidèles au mouvement rastafari des origines (et qui ont de fait un certain mépris pour les Bandulu) le reggae est considéré comme une musique sacrée, mystique. Les classiques du XXème siècle sont donc toujours écouté de nos jours, de même que le ska et le rocksteady ou dans une moindre mesure le 2-Tone et la Dub. Quant aux Bandulu, ils sont tout aussi bien capables d'écouter les musiques sacrées, dans leur pureté d'origine, que de leur coller des remix plus ou moins inspirés...

Au niveau vestimentaire, le style Bandulu est sophistiqué et coloré. En prise avec son époque, le Bandulu mix des éléments cyberpunk et traditionnels des rasta. Plus que tout, ce qu'il affectionne, c'est le toc. Fausse montre, fausses dread, faux bijoux, vêtements synthétiques, vieilles lunettes sans verres, éléments de récup' ou de contrebandes inutiles qui sont autant de gadget précieux dans le style Bandulu.

Hormis ces généralités, il n'y a pas d'uniforme Bandulu à proprement parler. Par exemple, certains vont adopter un style très dandy, se parant de breloques de contrefaçon sur des vêtements sobres et distingués ; d'autres vont préférer des fringues très colorés, aux motifs tribaux, auquel ils greffent des éléments technologiques ; et il y a ceux qui, fidèles à l'esprit va-nu-pied des Bandulu, opteront pour un accoutrement assez trash, limite junkie.

Contrairement aux Roots rasta, le tatouage n'est pas prohibé chez les Bandulu. De même, les maquillages sont très appréciés, en particulier les stick à lèvres de couleur flashi, portés aussi bien par les hommes que par les femmes. La coiffure en dread n'est pas la norme, même si elle fait l'objet de multiple contrefaçon, mais il est vrai que la plupart des Bandulu aiment s'illustrer par leur coiffe, que ce soit via des cheveux colorés, une coupe atypique ou des objets utilisés en ornement.

Le mode de vie Bandulu se résume par ces mots « Ici et Maintenant ». Ce slogan est à la fois une affirmation hédoniste (nous n'attendons pas une vie après la mort, la vie c'est maintenant) qu'un refus de l'enfermement dans les mondes virtuels (le monde est là, et il n'y en a pas d'autres). Le Bandulu vit dans les ruines dans monde à l'abandon, mais ça lui convient. No Future ? Et alors ?...

Quelques illustrations
Attention, suivant votre navigateur, tout ne s'affiche pas forcément. Il y a 12 vignettes.



Une musique



Une autre musique


_________________
Je ne suis ni écrivain, ni auteur, ni scénariste. Je ne suis pas payé pour faire ça. Je suis un amateur qui organise par plaisir, pour faire plaisir.
avatar
Willy

Poste : Président
Messages : 1687
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les influences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum